Comment se confesser ?

confessions ste anneLe prêtre est le ministre de la Miséricorde du Seigneur. C’est lui qui, au nom de Dieu, vous pardonnera les péchés que vous lui confesserez. Avant de s’adresser à lui, il est essentiel d’affirmer notre désir de convertir notre coeur, en profondeur… pour le tourner vers Dieu. Laissons-Le nous éclairer sur nos péchés.

Contrition, examen de conscience, absolution, pénitence ? …

  • La contrition : lorsque notre âme ressent comme une “douleur” suite au péché commis, que ce péché est détesté et que la volonté de ne plus le commettre est ferme.
  • L’examen de conscience : pour se préparer à recevoir le pardon de Dieu. Il est fait à la lumière de la Parole de Dieu : Sermon sur la montagne, les enseignements des apôtres, etc…

  • La confession des péchés : Par l’aveu, nous regardons en face tous nos péchés et nous en assumons la responsabilité. C’est cette “liberté des enfants de Dieu”.
  • L’absolution : « Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde ! Par la mort et la Résurrection de son Fils, il a réconcilié le monde avec lui et il a envoyé l’Esprit Saint pour la rémission des péchés ; par le ministère de l’Église, qu’il vous donne le pardon et la paix ! Et moi, au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, je vous pardonne tous vos péchés. »
  • La satisfaction : Nous sommes relevés du péché, réconciliés avec Dieu par le sacrement. Désireux à présent de “réparer” nos offenses faites à Dieu, il nous reste à mettre en pratique les indications du prêtre pour faire “pénitence”.