Quelques repères pour comprendre nos chapelles et églises

Le bénitier, le chœur, le tabernacle, l’autel… Tout parle avec force dans les églises et chapelles. Voici quelques éléments de compréhension.

A l’entrée… le bénitier

A l’entrée de la chapelle ou de l’église, le bénitier, vasque ou récipient en pierre, en métal, en coquillage – contient l’eau bénite.
En entrant, les fidèles se signent, après avoir trempé le bout des doigts dans l’eau du bénitier.

  • C’est un symbole de purification qui exprime la pureté de cœur avec laquelle on doit s’approcher de Dieu.
  • C’est aussi un rappel de l’eau baptismale et de la dignité d’enfant de Dieu

Le sanctuaire

Centre de gravité  du lieu, le “sanctuaire” est le lieu sacré de l’édifice. Dans cette partie de l’église se dresse l’autel principal, où s’accomplissent les cérémonies liturgiques, la liturgie de la Parole et de l’Eucharistie, et dans laquelle se tient celui qui préside, c’est-à-dire le chœur.

Le chœur

Il est comme la tête du corps que représente le bâtiment église ou chapelle. Il est généralement orienté, c’est-à-dire situé en direction du soleil levant, symbole du Christ ressuscité. Il oriente toute l’assemblée vers l’espérance du Royaume nouveau.
Le mur Est du chœur est ainsi percé d’une grande fenêtre (la maîtresse-vitre) pendant la période gothique, ou bien décoré d’un grand retable autour du tabernacle et de l’autel à l’époque baroque (à la suite du Concile de Trente au 16ème siècle).

L’autel

L’autel est le haut-lieu servant de point de jonction entre Dieu et le monde : Dieu y descend, l’homme y monte. L’autel est le centre de l’action de grâce qui s’accomplit pleinement par l’Eucharistie. Béni ou dédicacé, il est sacré ; il signifie de manière claire et permanente le Christ Jésus Pierre vivante (1 P 2,4, Eph 2,20).

Dans le sanctuaire, il est disposé de manière à en constituer vraiment le centre, et à polariser de lui-même l’attention de toute l‘assemblée réunie. Il désigne la source et le sommet qu’est l’Eucharistie récapitulant tout, y compris la Parole.

Le tabernacle

Le tabernacle renferme le Saint Sacrement, le Christ réellement présent sous les espèces du Pain et du Vin consacrés. Il est placé dans un lieu très noble, insigne, bien visible, bien décoré et permettant la prière. Une lampe spéciale, alimentée avec de l’huile ou de la cire, brille en permanence près du tabernacle pour signaler et honorer la présence du Christ.