Inauguration de la chapelle St-Yves de Vannes

Diffusion en direct dimanche 23 janvier à 10 h 30.

©Photo Y.LeFranc

Entamés en 2019, les travaux de rénovation de la chapelle Saint-Yves, construite au XVIIème siècle* et inscrite au titre de monument historique en 1929, sont terminés. La chapelle, contigüe au collège jésuite Jules Simon -aujourd’hui public – était fermée depuis 1991 pour des raisons de sécurité, ses murs s’affaissant dangereusement. Les travaux ont pu être menés notamment grâce au formidable don d’un couple de retraités vannetais, Monsieur et Madame Nivès, très attachés à la chapelle. Un hommage leur sera rendu.

Au niveau pastoral, la chapelle Saint-Yves est désormais rattachée à la paroisse cathédrale. L’inauguration aura lieu dimanche 23 janvier à partir de 10h30, avec bénédiction de la cloche et consécration de l’autel.

.

La célébration sera retransmise en direct
sur la chaîne Youtube du diocèse.

C’est une belle collaboration avec les services de la mairie et des collectivités publiques“, confie le père Marivin, curé de la cathédrale. “Un grand motif de réjouissances : pas moins de 5 ans de concertation et de dialogues aboutissent à la reconnaissance de l’affectation et à la sacralisation de la chapelle.”

©Photos Y.LeFranc

La proximité avec le collège public Jules Simon permettra une collaboration inscrite dans une charte d’occupation du lieu : ainsi sont prévues 15h par semaine de classes musicales à horaires aménagés dans la chapelle, et une célébration du culte chaque mercredi midi et chaque samedi soir.”

Une activité culturelle sera également proposée, au discernement de la paroisse cathédrale : “on y fera des conférences, des expositions, des temps missionnaires, mais ce ne sera pas l’hôtel des courants d’air ou l’auberge espagnol“, précise le père Marivin.

Ecoutez le père Marivin au micro de RCF Sud Bretagne.

©Photo Diocèse de Vannes

Un “mapping vidéo” est prévu vendredi 21 et samedi 22 janvier de 18h à 22h à la chapelle.

Des visites guidées organisées par la mairie de Vannes ou en accès libre seront proposées samedi jusqu’à 20 h, avec concerts de la CHAM vocale des élèves de Jules Simon, en partenariat avec le Conservatoire. Tous les samedis de février, à 11 h, des visites gratuites seront proposées. Réservation par mail : patrimoine@mairie-vannes.fr
En savoir plus

Un concert par le choeur Triforium sera donné dans la chapelle le dimanche après-midi à 16h.

Programme

Le matin

10 h 30 : messe à la chapelle Saint Yves retransmise en direct.
Accueil sur le parvis par Monsieur le Maire de Vannes.
Remise des clés au Père MARIVIN, affectataire de la chapelle.
Bénédiction de la chapelle.
Consécration de l’autel.
Bénédiction de la cloche, appelée « Catherine » en mémoire de Catherine de FRANCHEVILLE**

L’après-midi
16 h 00 : concert avec « Triforium » (choeur de jeunes qui animent la messe chaque dimanche soir à la cathédrale).
Voir leur nouvelle page Facebook

En fin de journée
17 h 15 : vêpres solennelles.
18 h 00 : messe à la chapelle Saint Yves. (Pas de messe à la cathédrale).


©Photo Y.LeFranc

*Histoire de la Chapelle Sainte-Yves (Source : mairie de Vannes)
Le premier collège de Vannes dont dépendait la chapelle Saint-Yves fut édifié en 1577. · En 1629-1630, le collège et sa chapelle sont confiés aux jésuites. La chapelle est restaurée en 1616, avant d’être reconstruite de 1661 à 1685 grâce aux plans du frère Charles Turmel, qui suit le chantier jusqu’en 1675 et financée avec les générosités de la religieuse Catherine de Francheville. C’est l’architecte Jean Caillot qui termine la façade en 1678. En 1681, l’architecte nantais Mathurin Bussonière entreprend le voûtement de la chapelle. Une tour postérieure à la chapelle, servant d’observatoire astronomique, est ensuite ajoutée. Pendant la période révolutionnaire, elle est utilisée comme temple décadaire. En 1927, l’architecte Joseph Caubert de Cléry fait un rapport sur l’état des voûtes de la chapelle à la demande du maire de la ville. Les derniers offices religieux célébrés en la chapelle remontent à 1991. Elle fut ensuite fermée au public, par mesure de sécurité.

Son architecture extérieure : située à l’Est de la cour intérieure du collège, la chapelle est curieusement orientée, sa façade donnant au Sud sur la place de l’Hôtel de Ville, autrefois place du marché.
Intérieure : elle se caractérise par des volumes simples, composée d’une nef unique, d’un transept peu saillant, de grandes tribunes et d’un choeur réduit qui accueille un majestueux retable. Seule chapelle en Bretagne avec une charpente d’un seul tenant –une dizaine seulement en France.
Il existe également une crypte voûtée qui se trouve sous le choeur et dans laquelle on accède par une porte donnant sur la cour. Cette salle abritait, avant d’être pillée sous la Révolution, plusieurs cercueils dont celui du père jésuite Adrien Daran, l’un des maîtres d’oeuvre de cette chapelle.

Façade
Campée sur un soubassement de granit, puis en pierre de taille de calcaire sur deux niveaux et surmonté d’un haut fronton, elle est clairement inspirée des modèles baroques italiens. Au-dessus de la baie du second niveau, figure dans un médaillon l’effigie de la Vierge de Bethléem et au sommet du fronton figure le monogramme des jésuites IHS (Jesus Hominum Salavodor) avec la croix et le Sacré-Coeur, inscrits dans un cercle duquel s’accrochent deux guirlandes de végétaux.

**Catherine de Francheville, née le 21 septembre 1620 au château de Truscat, en Sarzeau, et décédée le 3 mars 1689 à Vannes, était une religieuse bretonne du XVIIe siècle, qui, après avoir fait elle-même les Exercices spirituels de saint Ignace de Loyola, fonda à Vannes la première ‘maison de retraites’ pour femmes au monde. Elle a été mécène de la chapelle, et a fait inscrire sur le linteau du portail Fundavit eam Altissimus (C’est le Très Haut qui a construit cette chapelle). ©Source Wikipedia