Les 3 Avé de Notre-Dame de la Trinité de Blois

Partis le 15 août dernier de Blois, Alix et sa famille (son mari Benoît et leurs 3 garçons de 4 ans et demi à six mois) ont enfourché de drôles de machines à pédales pour faire connaître, à travers la France, la dévotion aux trois Avé Maria du sanctuaire de Notre-Dame de la Trinité à Blois. Ils projettent ainsi d’aller jusqu’à Lourdes en faisant un détour par le Nord : Montligeon, Alençon, Pontmain, Fougères, … Ils étaient ces jours derniers à Pontivy…

J’ai découvert combien la Vierge Marie pouvait être un rempart et une aide dans le quotidien dans nos petits combats de chaque jour“, explique Alix. “Qu’est-ce que 3 je vous salue Marie le matin, et le soir ? Ce n’est pas grand chose, et pourtant les fruits sont là […] Alors nous avons voulu faire connaître cette dévotion.

La dévotion aux trois Avé remonte au 13ème siècle. Une religieuse bénédictine, sainte Mechtilde, demande à la Vierge de l’accompagner à l’heure de sa mort. La Vierge lui répond : “Je t’aiderai, mais toi, en retour, dis chaque jour trois je vous salue Marie, l’un en l’honneur de la Toute-Puissance que me donne le Père, le second en l’honneur de la Sagesse que me donne le Fils, et le troisième en l’honneur de la Miséricorde que me donne le Saint-Esprit.” Saint Louis Marie Grignion de Montfort, saint Jean Bosco ont eu recours à cette dévotion.
Au début du XXème siècle, un capucin a fait édifier une basilique à Blois, et à contribué à diffuser cette dévotion. Une revue mensuelle, “Les 3 Ave”, est éditée. En savoir plus sur la revue

Alix et sa famille avaient fait le projet de partir à l’étranger, mais celui-ci est devenu impossible avec le confinement et la fermeture des frontières. “Nous ne voulions pas rester à rien faire…”, alors ils ont décidé de réaliser ce périple. Pour le sanctuaire. Chaque soir la famille est logée chez l’habitant, dépendant de l’hospitalité de chacun. C’est l’occasion de vivre de belles rencontres, comme cette femme croisée sur une aire de camping, touchée jusqu’aux larmes par la discussion sur la Vierge Marie, “comme si la Vierge venait la rejoindre là, par notre petite intercession.”
Cette expérience, nous l’avons vécu à de nombreuses reprises“, ajoute-t-elle.

Ecouter l’interview d’Alix Poidevin au micro d’Emilie Denizet pour RCF Sud Bretagne :

En savoir plus sur le site troisave.com
ou sur la page Facebook facebook.com/3roues3ave
Lire l’article de Aleteia