Les doyennés

Pentecôte 2015 (71)Pour un meilleur service de la mission du Christ et afin d’assurer les fonctions essentielles de la vie ecclésiale (témoignage et proposition de la foi, célébration et vie de charité), les paroisses développent, entre elles et dans la proximité, des liens mutuels et une communion plus intense qui doit se traduire par la collaboration et la mutualisation de leurs moyens.

Le doyenné est l’instance normale de cette synergie et de cette vie de « communauté de paroisses ». Il est un lieu où la communion est vécue entre institutions.
Cette communion ne se vivra pas sous le mode d’une centralisation autour d’un clocher principal. Le but est de maintenir et de dynamiser une vie locale aussi forte que possible dans chaque paroisse par des initiatives de proximité, tout en faisant avec d’autres ce que l’on ne peut pas faire tout seul, dans un esprit de communion et de subsidiarité. Les compétences et les richesses de chaque communauté profitent ainsi à l’ensemble des paroisses du doyenné pour que la mission soit assurée.
Le curé-doyen, assisté de l’équipe pastorale de doyenné, est responsable de la mise en œuvre de ce
travail commun.
Extrait de la Lettre Pastorale donnée à Sainte Anne d’Auray, le 31 mai 2009, par Monseigneur Centène, Evêque de Vannes.