Les Rogations

Ce rite, jadis très populaire, est peu à peu tombé dans l’oubli.

Qu’est-ce que les rogations ? du latin rogare : demander

Photo Ouest-France 2013

Elles ont lieu traditionnellement les trois jours précédents le jeudi de l’Ascension, en écho à la parole de l’Évangile du dimanche « demandez ce que voudrez et cela vous sera accordé » (Jean 15, 7). Les rogations ont été instituées  en 470 par Saint Mamère, évêque de Vienne, à la suite d’une série de calamités naturelles. C’est une sorte de christianisation de rites païens qui étaient réalisés pour la fertilité des terres. On demande à Dieu de venir bénir la terre, et la rendre fertile.  Les rogations ont longtemps été un moment clé de la vie rurale, et sont une manière de reconnaître que les sciences ne peuvent pas tout, de se mettre sous le regard de Dieu, avec cette terre qu’il nous a confiée, dans une attitude de confiance. C’est aussi l’occasion de poser un témoignage de foi.

Cette année 2021, elles se dérouleront dans plusieurs endroits dans le diocèse :
Chapelle Saint Jean de Séglien, mardi 11 mai à 17h30
Chapelle de Loposcoal à Baud, mardi 11 mai à 18h
Eglise de Remungol, mardi 11 mai – 17 h 30 : bénédiction des récoltes, 18 h 15 messe
Chapelle de Tregrehenne à Muzillac, 11 mai à 17 h 30

Que les Rogations renaissent dans nos campagnes et même autour de nos villes pour faire monter vers Dieu, par l’intercession de ses Saints, la supplication des hommes et du monde, afin d’attirer les bénédictions divines sur nos personnes, nos familles, nos biens, et spécialement sur les fruits de la terre. Chaque année, elles sèment tout un enseignement empreint d’une liturgie cosmique: elles rappellent que Dieu est le maître de la Création, qu’il nous l’offre pour nos besoins, que nous devons la chérir et la faire fructifier sagement ; Il est le maître de la pluie et du beau temps, de l’abondance et de la disette, de la santé ou de la maladie.” Monseigneur Centène

Prions pour demander à Dieu de bénir et faire fructifier  le dur labeur des paysans, de leur obtenir une juste rétribution de leur précieux travail et, par-dessus tout, de nous accorder à chacun sa grâce et sa miséricorde.

A retrouver sur le site Ar Gedour : des documents pour aider à l’organisation de rogations