Maison Notre-Dame du Carmel à Ploërmel : plus qu’un presbytère, un lieu de fraternité

Juin 2022

« Le projet de la maison Notre-Dame du Carmel est né suite à la visite pastorale de notre évêque en 2019 », explique le père Christophe Guégan, curé de Ploërmel. L’optimisation du patrimoine faisait partie des chantiers travaillés. Or ce bâtiment de 300m2 au sol, sur 4 niveaux, était inoccupé depuis 3 ans ! De plus, l’ancien presbytère manquait d’espaces d’accueil.  A partir de ce moment, l’idée de réhabiliter cette résidence pour en faire le presbytère a germé. « Mais devant l’ampleur du lieu », continue le curé, « on ne pouvait en faire uniquement un presbytère. Et partant du constat de la vitalité de la paroisse, et des projets de la ville, avec le lycée public, avec également un foyer de jeunes travailleurs, nous avons imaginé élargir les champs d’action de cette maison. » 

Ancienne école du petit séminaire, puis maison de retraite pour les frères jusqu’en 2016, le bâtiment abritera donc désormais les logements des prêtres (5 plus 2 chambres d’amis) et leurs espaces d’accueil, un foyer pour les étudiants et jeunes pros (16 places), avec deux missionnaires de MEMO (Mission Etudiante du MOrbihan) encadrés par un couple référent, et des aires d’accueil, salon, bureaux, salles, chapelle, – aires extérieures également grâce au parc arboré de 1 hectare – et ce, pour tous les publics accueillis habituellement en paroisse : patronage pour différentes tranches d’âge, enfants de l’éveil à la foi, familles en deuil, couples en préparation au mariage, pères et mères de famille, bénévoles, paroissiens, etc…

« Le but est d’avoir un lieu où les personnes se sentent chez elles » explique le père. Un lieu convivial où puisse se vivre plus de fraternité, telle que l’a fait ressortir la démarche synodale dans le territoire. « J’ai senti qu’il y avait une demande de ce côté dans la paroisse » confie le père. Ce sera aussi un lieu pour se former, pour se faire accompagner. « Avec cet outil, d’autres propositions pastorales vont naître, cela permettra aussi de développer le bénévolat ». Ciné-paroisse, déjeuner des sacristains, rencontres des bénévoles, pots de l’amitié des paroissiens, petits-déjeuners des pères, café des mères, foot du patronage, accueil des scouts, évangélisations avec les MEMO… les idées ne manquent pas sur cette communauté de paroisses de près de 18000 habitants !

Salle de vie des prêtres
Oratoire
Cuisine des prêtres

Côté logistique, c’est toute une équipe qui a été mobilisée. « Déménager un presbytère est toujours une aventure ! » raconte le père. Archives, registres, dossiers, « on y a bien mis 3 semaines ». Un maître d’œuvre et le délégué diocésain pour l’immobilier, Hugues Tanguy, ont aidé aux décisions. A hauteur de 1,8 million, les travaux ont été partiellement financés par deux legs, complétés par un emprunt qui sera couvert par le loyer des chambres et celui de l’ancien presbytère.

Bureaux d’accueil et des bénévoles
Local photocopieur
Salon d’accueil

« Je crois que Le Seigneur était présent dans tout ce projet, car on l’a commencé en 2019 et aujourd’hui en 2022 on y est ! Malgré la crise sanitaire, nous n’avons pas eu de retard, ni de souci de livraison des matériaux, la mise en œuvre s’est bien déroulée. »

Pour le père Christophe, aucun doute que Notre-Dame du Carmel veille sur la maison : « J’ai remis sa statue dans la nouvelle chapelle ». Pour lui, « c’est un lieu pétri de prière, paisible, arboré, lumineux.” “on s’y sent bien » confie le père.

Le prochain projet ? « Un jardin potager, dans la lignée de l’encyclique Laudato Si du pape François » précise le père Christophe.

La bénédiction de la maison aura lieu le 18 septembre par Monseigneur Centène.

Chapelle

Ecoutez l’intégralité de l’interview du père Christophe Guégan :