Ordonné diacre en vue du sacerdoce le 16 février

Jean-Reynold Bonhomme a 28 ans. Originaire d’Haïti, il est venu faire son séminaire en France, à Rennes, envoyé par les Pères de saint Jacques. En 6ème année de formation, il est en insertion paroissiale à Elven. “Cela n’a pas été facile de quitter aussi tôt ma famille et mon pays,” raconte-t-il, “mais je souhaitais être missionnaire, et à partir du moment où j’ai choisi la mission, le Seigneur m’envoie comme Il veut, quand Il veut et où Il veut“.

Quand j’étais jeune je cotoyais des prêtres de saint Jacques, qui étaient simples dans leurs relations, très ouverts au dialogue, et joyeux,” explique Jean-Reynold Bonhomme. “Ils laissaient leur pays, pour nous donner leur témoignage de vie. Cela me touchait énormément. C’est la mission qui m’a beaucoup interpellé“.

Après un an d’études en Sciences de gestion, trois camps vocationnels effectués auprès des pères de Saint Jacques décideront de sa vocation : sur les 40 jeunes participants, 7 d’entre eux sont retenus pour intégrer le cursus de formation : il en faisait partie ! “En 2013 j’ai commencé la propédeutique, puis j’ai été envoyé au grand séminaire de Port-au-Prince pendant deux ans pour la philosophie“. Jean-Reynold a ensuite été envoyé en France par ses supérieurs, “je n’ai rien choisi, ni le séminaire, ni le diocèse, ni la paroisse où l’on m’a envoyé[…] “

Ce qui me touche c’est la fraternité missionnaire des pères de Saint-Jacques“, continue-t-il. “Leur ouverture : on est envoyé pour annoncer la Bonne Nouvelle à nos frères et soeurs et apporter l’universalité du Salut“.

Depuis 4 ans à Elven, Jean-Reynold est investi auprès des servants d’autel, des jeunes en préparation au Sacrement de la confirmation, du service évangélique des malades. “Je vois la beauté de la mission, être à l’écoute...[…]”

Jean-Reynold Bonhomme sera ordonné diacre en vue du sacerdoce par l’imposition des mains de Monseigneur Centène, à 10h45 à la messe paroissiale d’Elven, le dimanche 16 février 2020. “Ce sera un très grand évènement pour moi de dire oui en toute liberté devant le Seigneur et de porter cette mission et vivre mon ministère de diaconat avec le peuple d’Elven. C’est une très grande joie et une grâce, joie de servir dans l’humilité et la simplicité.

Ce oui je le redirai chaque jour”

Ordonnés diacres en France, les séminaristes de la Société des pères de Saint Jacques retournent en Haïti pour leur ordination sacerdotale, puis reviennent en France en mission. Pour la promotion de Jean-Reynold, deux sont à Rennes, deux à Marseille et deux à Strasbourg.

Et moi je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin des temps.” (Matthieu 28, 20)

J’ai cette certitude que le Seigneur m’accompagne et est avec moi dans mes épreuves, dans mes faiblesses et dans mes jours de joie aussi. Il est toujours présent avec moi dans la prière. Je lui demande vraiment sa Grâce pour m’éclairer, pour servir les autres.

A lire également dans la revue “Chrétiens en Morbihan” du 3 février 2020