Retour sur le pardon de Notre-Dame du Roncier

Monseigneur Scherrer, évêque de Laval, a présidé cette 1210ème édition du pardon, le 8 septembre dernier.

Il a exhorté les fidèles, dans son homélie, à demander la grâce d’un témoignage de Foi, qui, comme celui de Marie, peut se décliner en trois mots : cohérence, engagement et persévérance.

Cohérence car en Marie tout est unifié, cohérent : nous aussi relevons le défi de davantage d’authenticité et d’exemplarité, le défi exigeant de vivre en chrétien et d’être des chrétiens crédibles entre ce que nous croyons, ce que nous disons et ce que nous vivons. Relevons ni plus ni moins le défi de la sainteté ! « Il nous faut sortir d’une foi déclarative pour entrer dans une foi aimante ». Ayons une existence convertie et illuminée par la joie de l’Evangile, c’est le signe que le monde attend.

Engagement : Marie s’offre humblement et totalement à la grâce, elle ne savait pas vraiment à quoi elle s’engageait lorsqu’elle a dit : « Je suis la servante du Seigneur. » Servir, c’est répondre à l’amour par l’amour, c’est l’évangile en actes. La clé du véritable bonheur est de rendre les autres heureux. « Nous les pasteurs avons besoin de vous, des chrétiens qui mettent leurs charismes au service de l’engagement », « N’enfouissez pas vos talents » « Je vous invite à ouvrir des chemins d’Espérance et de Foi ! »

Persévérance : le défi chrétien est aussi de tenir dans la durée. C’est le chemin que trace la Vierge de l’Annonciation, chemin de sainteté toujours devant soi. C’est adopter une posture de combat, car la vie chrétienne est un combat. Il ne faut cependant pas se tromper de combat : « pas de djihad » mais une joyeuse et sereine fidélité à l’Evangile, sans se laisser séduire par les mirages du conformisme.

« Peuple de Bretagne, sois fier de ton baptême, de ta Foi…[…], Lèves-toi, chante et marche, […] garde courage et confiance, Notre-Dame du Roncier chemine avec toi sur la route ! » 

Grand Pardon de Notre-Dame du Roncier 2018 , réécoutez l’homélie de la messe :

 

Ecouter l’interview de Mgr Scherrer par Emilie Denizet de RCF :

Une place spéciale pour les enfants

Comme de coutume, une bénédiction des enfants a marqué la fin de la grand’messe du pardon. « Monseigneur Centène a distribué aux enfants les images que nous avions prévues. La proximité avec lui était chaleureuse, c’était un beau moment pour les enfants et les parents » raconte Sylvie, animatrice en pastorale pour le secteur de Josselin. « L’année prochaine, nous ferons encore plus de place aux enfants  dans ce pardon. Nous le préparerons sur l’année, et anticiperons l’invitation dans les écoles », continue-t-elle. Regroupés derrière des bannières faites par et pour eux, et portant un foulard aux couleurs de Marie – blanc avec un liseret bleu – les enfants ont eu un temps de mime et de partage d’Evangile pendant la messe, et ont participé à la procession des offrandes en apportant des fleurs au pied de l’estrade où se situait l’autel.

La veillée intergénérationnelle de la pasto jeunes : femmes de la bible

« Il est des êtres de lumière qui éveillent à l’humanité. On reconnaîtra en eux la parole de Dieu, énoncée sans ombre, au coeur de notre histoire… ». Une équipe d’adultes et de grands jeunes  a travaillé depuis octobre dernier sur la veillée du 7 septembre pour présenter des portraits de femmes de la bible. « Ces femmes sont souvent étonnamment ajustées au projet de Dieu. Elles ouvrent large l’espace de Dieu au pays des hommes. »

« Une nouvelle fois, les pèlerins ont répondu nombreux le 7 au soir. Nous sommes un Peuple qui se lève… » disent-ils. « Merci pour cette belle aventure qu’est le Pardon de Notre Dame du Roncier… »

Galerie de photos