Homme et femme ensemble – Femina Europa

logo femina europaDepuis 2005, Femina Europa œuvre pour promouvoir la véritable identité de la femme, dans toutes ses dimensions et la complémentarité homme/femme. L’organisation agit pour cela sur plusieurs fronts : la veille, le lobbying auprès des institutions internationales (Union Européenne, ONU, …) et l’information/la formation (newsletter, conférences, …). En Morbihan, l’équipe Femina Europa appartient à la pastorale familiale du diocèse de Vannes.

« La femme réconciliée avec elle-même sera réconciliatrice pour le bien de la famille et de la société toute entière » (Extrait du dépliant de présentation de Femina Europa)

Contact

Caroline FIGAROL : 02.97.88.12.85  gcfigarol@wanadoo.fr
Christine GOHEBEL-de LA MOTTE : 06.19.64.20.19

Présente auprès des institutions à Paris, Bruxelles, Strasbourg et Genève, l’association a pour but de :

  • Remplacer l’opposition homme/femme par un dialogue et une complémentarité assumée et partagée.
  • Affirmer l’importance majeure de la famille comme facteur de construction de l’identité et du lien social.
  • Faire prendre conscience des conséquences de l’introduction du gender dans les programmes scolaires, les médias, les textes législatifs nationaux et internationaux. (le gender isole là où la famille relie ; le gender déconstruit là où la famille construit)

En savoir plus sur le site de Femina Europa

Visiter la page facebook de Femina Europa

La charte de Femina Europa

Notre charte

L’homme et la femme – pour leur propre bonheur et la survie de l’humanité – sont faits pour une relation réciproque fondée sur le respect de leurs différences.

Égaux en dignité, ils doivent reconnaître leur caractère propre pour pouvoir assumer leurs responsabilités mutuelles dans la vie familiale, professionnelle et sociale.

La complémentarité de l’homme et de la femme se révèle dans l’action, la relation et dans l’union. Cette complémentarité permet leur accomplissement respectif et celui de l’humanité.

La femme révèle à l’homme sa paternité. L’homme révèle à la femme sa maternité.

La famille – construite sur le mariage d’un homme et d’une femme – est la cellule fondamentale de la société. La famille est une succession ininterrompue des générations qui permet la transmission. Elle est le premier lieu d’éducation et de vie sociale. Elle permet notamment l’apprentissage de la fraternité, de la gratuité, de la solidarité, de l’altérité …

Toute personne humaine a droit au respect et à la vie, de sa conception à sa mort naturelle, quels que soient son état de santé, les circonstances de sa conception, sa religion, son sexe, sa race ou ses actes.

La femme possède des caractères inaliénables.

  • Elle est marquée intrinsèquement par la fécondité et la maternité. La femme est tournée vers le don.
  • Elle a le privilège et la responsabilité de pouvoir porter, dans son corps, une nouvelle vie, fruit de la relation d’un homme et d’une femme, ne l’oublions pas.
  • Le cœur de la femme fait mémoire et permet la transmission culturelle.
  • Dans sa capacité à établir une relation à l’autre, la femme possède une empathie naturelle mais non exclusive, qui lui permet d’être médiatrice et de promouvoir la paix.

Ces caractéristiques doivent être reconnues et protégées par les États-nations. La femme réconciliée avec elle-même pourra alors être réconciliatrice pour le bien de la famille et la reconstruction de la société toute entière.