La maison du Carmel à Ploërmel : un fruit de la visite pastorale

Vêpres avant la bénédiction – Statue de Notre-Dame du Carmel ©Diocèse de Vannes

La maison Notre-Dame du carmel a ouvert grandes ses portes ce dimanche 18 septembre : Monseigneur Centène, entouré des pères Jean-Yves le Saux et Ivan Brient, vicaires généraux, est venu bénir les locaux de la maison paroissiale fraîchement installée. Cet évènement a également été l’occasion, pour les Missions Etudiantes du Morbihan (MEMO), d’investir les lieux le temps d’un week-end d’intégration, et d’installer deux missionnaires dans le nouveau foyer. Enfin, il a rassemblé les groupes Ière et IIème Argoat des scouts d’Europe, louveteaux, louvettes, scouts et guides pour leur journée de lancement d’année. Une rentrée paroissiale riche pour démarrer l’année sur les chapeaux de roue !

La maison Notre-Dame du Carmel a d’abord été un petit séminaire, puis une maison de retraite pour les prêtres. Elle devient aujourd’hui un “magnifique” instrument pastoral. “La création de ce presbytère a été le projet fédérateur de la nouvelle organisation paroissiale issue de la visite pastorale“, explique Mgr Centène. “Lorsqu’il a été décidé de regrouper les paroisses en ensemble paroissiaux, il est apparu nécessaire de proposer un lieu fédérateur “. Pour Monseigneur, “il est bon que les prêtres puissent mener une vie fraternelle, et peut-être communautaire à l’avenir – sur le chef-lieu du secteur.” La maison paroissiale a donc une partie presbytère, avec les espaces d’accueil nécessaires (salles de réunion, bureaux), un lieu de vie pour les prêtres et séminaristes (7 logements) mais aussi un foyer pour les étudiants et jeunes professionnels, d’une capacité d’accueil de 16 personnes en 8 chambres doubles. Sans oublier un grand parc propre à accueillir des activités de jeunes.

Pour le père Christophe Guégan, curé de Ploërmel, il était important que le projet, né de la visite pastorale en 2019, aille à son terme, d’abord pour les paroissiens et tous ceux qui y étaient engagés : bénévoles, entreprises, services diocésains, mais aussi “pour les autres paroisses du diocèse, car je crois que, de voir cet heureux aboutissement s’accomplir est un très bon exemple des fruits possibles d’une visite pastorale“.

Bénédiction du bureau d’accueil
Bénédiction des salles d’accueil

Les fruits de ce fruit sont présents, lorsque l’on voit l’ambiance qui règne ici“, continue Monseigneur Centène. “Ploërmel est une paroisse vivante qui méritait un tel projet.” Pour exemple “ce matin à la messe toutes les personnes de plus de 30 ans se sentaient vieilles.

Messe dominicale avec les groupes Ière et 2ème Argoat des scouts d’Europe et les MEMO

La présence de ces étudiants et jeunes professionnels à la maison Notre-Dame du Carmel, ainsi que de ces prêtres et séminaristes “au service, car on n’est pas chrétien autrement“, dit Monseigneur, va permettre de déployer la vie paroissiale d’une façon dont tous se réjouissent en cette journée.

Bruno Thaï Wei Coq a participé au suivi des travaux. “Chaque semaine nous avions une réunion de chantier avec le père Guégan et Alain Bevillard“, raconte-t-il. “Le projet arrive au bon moment, nous avions besoin d’un lieu de partage et d’échange, et entre les générations, cela va donner de la vie, c’est formidable !“, continue Bruno. “L’ancien presbytère était caché et étroit, alors qu’ici, on a de l’espace, on est accueilli dans un beau cadre, on sent que c’est un lieu de prières“. “Le résultat est éblouissant”.

Christine Josse, animatrice en catéchèse, a participé au déménagement : “avoir une maison comme ça pour Ploërmel c’est magnifique. Intérieur comme extérieur, tout y est. C’est le moment de faire église !

“C’est une très belle réalisation” confie Antoine Brard, économe diocésain,cette réussite sera moteur pour d’autres chantiers que nous accompagnons, financièrement et humainement“. “Et comme c’est un projet qui se développe en deux volets, nous attendons avec impatience la suite qui sera la construction de l’aumônerie près du lycée“.

Pot de l’amitié après la messe ©Diocèse de Vannes

Extrait de l’homélie de Monseigneur Centène

“[…]Le presbytère n’est pas seulement le domicile des prêtres, c’est aussi le cœur de la vie de la paroisse. Et nous avons bien entendu, dans l’évangile que nous venons d’écouter, l’évangile de st Jean, les deux disciples de Jean-Baptiste qui suivent Jésus à son insu, lui posent une seule question : « où demeures-tu ? ». Ce n’est donc pas une question sans importance.

Donner à voir le lieu où l’on vit, c’est aussi donner à voir sa vie elle-même, c’est donner à voir sa vie toute entière. Et le fait que le prêtre vive au milieu des activités de la paroisse, dans cette maison qui sera affectée, pour partie à la mission étudiante du Morbihan, en accueillant des étudiants ou des jeunes professionnels, pour partie aux activités de la paroisse, pour partie à la catéchèse, aux mouvements de jeunes, le prêtre vivra sous le regard de tous et de chacun.

Je crois que par les temps qui courent, il est important que la vie du prêtre ne soit pas cachée, que la vie du prêtre ne soit pas quelque chose de secret, et de plus ou moins mystérieux, mais qu’elle soit véritablement un témoignage du don qu’il a fait de sa vie au Seigneur.

Et bien mes frères, prions ce soir, pour que ce presbytère soit aussi un lieu vivant du témoignage de la vie du Christ à travers la vie du prêtre...[…]”

Homélie de Monseigneur Centène ©Diocèse de Vannes

Mission Etudiante du MOrbihan

Nous avons profité de la bénédiction de la maison Notre-Dame du carmel, et de l’installation de deux missionnaires dans le nouveau foyer étudiant, pour faire notre week-end d’intégration à PLoërmel“, explique le père Antoine Le Garo, responsable de la Mission Etudiante du Morbihan. “Tous les ans nous organisons un week-end d’intégration pour expliquer aux jeunes l’esprit de MEMO, afin qu’ils saisissent la vocation de nos maisons, qui est de les faire grandir et les aider à découvrir leur propre vocation.” Venus en force aujourd’hui – ils étaient près de 60 – les jeunes de 18 à 24 ans, missionnaires et résidents, ont pu ainsi prendre possession des lieux tous neufs, le temps d’un week-end rempli de jeux, veillée aux flambeaux, barbecue, soirée dansante, adoration et confessions…

Bénédiction des 10 MEMO appelés au service ©Diocèse de Vannes

L’objectif était de nous associer à l’ouverture de la maison Notre-Dame du Carmel, afin de lancer MEMO Ploërmel. Par notre présence ici nous espérons voir un vrai démarrage de l’activité missionnaire.” Huit chambres sont prévues pour les missionnaires dans les nouveaux locaux, quatre seront déjà occupées, notamment par Gonzalès, mexicain, et Iwen, français (voir l’interview ci-dessous).

Contrairement à Vannes et à Lorient, il n’y a pas beaucoup d’étudiants à Ploërmel. Le père Antoine explique : “Nous nous adaptons au lieu. Nous proposons aux étudiants et jeunes professionnels un foyer de vie chrétienne, et souhaitons élargir la mission auprès des plus jeunes, là où ce sera possible, en paroisse, et où on voudra bien de nous” glisse-t-il. “Ce qui importe et qui est très réjouissant pour nous les aumôniers“, ajoute-t-il, “, c’est de voir les jeunes choisir le Christ. Cette année deux d’entre eux demandent le baptême, c’est très beau et cela porte la vie des foyers !” Avec le projet des JMJ à Lisbonne en 2023, celui d’une marche convergente des trois foyers Lorient-Vannes-Ploërmel vers sainte Anne d’Auray en décembre, le séjour ski cet hiver, et bien d’autres propositions des étudiants, gageons que les effectifs doubleront d’ici peu dans la petite ville !

10 missionnaires, dont deux français, un espagnol et sept mexicains appelés au service, ont reçu une croix bénie des mains de Mgr Centène. Prière de bénédiction :

“Nous t’en prions Seigneur, regarde tes serviteurs que nous envoyons munis du signe de la croix, comme messager de salut et de paix. Que ta main, Seigneur, dirige leurs pas, que la puissance de ta grâce fortifie leur cœur, pour qu’ils ne soient pas accablés de fatigue, que dans leurs paroles résonne la parole du Christ, pour que ceux qui les écouteront soient attirés à l’obéissance de l’évangile .

Répand dans leur cœur ton Esprit-Saint pour qu’ils se fassent tout à tous, et qu’ils attirent vers toi, Père, une multitude qui te louera sans fin dans ta Sainte Église, par le Christ notre Seigneur. AMEN”

Les missionnaires sont bénis par Mgr Centène ©DiocèsedeVannes
Ils reçoivent la croix ©Diocèse de Vannes

Kilian, 18 ans, est arrivé au foyer de Lorient par une annonce sur le bon coin lorsqu’il cherchait un logement. Il sera baptisé à Pâques 2023 !

Kamelei, 22 ans, est arrivée de Marseilles à Lorient en école d’infirmière. Elle cherchait un lieu où vivre la fraternité avec d’autres étudiants, pas forcément catholiques, un lieu où se donner. “J’ai tellement reçu qu’il m’était indispensable de donner. Et c’est vrai que quand on donne on reçoit beaucoup.” “Le Seigneur m’appelait à sortir de ma zone de confort, mes habitudes, ma famille, mes amis. Il a mis de belles personnes sur ma route, j’apprends aussi à mieux me connaître. Le Seigneur prend soin de moi.” La Bretagne correspondait à ce que la jeune fille souhaitait :”ici c’est normal d’être catholique ou d’avoir les valeurs de la religion.” Et dans trois ans , à la fin des études ? “Je prie Dieu pour savoir où il me demande d’aller“.

Kamelei et Kilian, étudiants MEMO de Lorient ©Diocèse de Vannes

Iwen, 20 ans, vient du foyer de Vannes, et s’installe à Ploërmel avec Gonzalo pour au moins une année. J’ai été converti il y a un an, en rencontrant par hasard des guides, qui m’ont mis en lien avec le prêtre de ma paroisse. Cela correspondait à une promesse que je m’étais faite et que j’avais faite à Dieu : devenir un jour un vrai chrétien. Et le cadre de la mission étudiante me permet de comprendre et continuer à cheminer” dit-il. “Avec les MEMO, tout le monde s’entend bien, on peut se déployer, à travers les activités, les échanges avec les autres.” C’est l’aumônier qui lui a proposé de venir à Ploërmel. “Pour moi cela signifie de nouvelles opportunités, des rencontres, des choses à construire sur un terrain totalement neuf, je ne pouvais pas dire non !” complète-t-il avec enthousiasme. Il sera accompagné du père Gildas Colas des Francs, vicaire nouvellement ordonné et nommé à Ploërmel. “J’ai plein de projets, par exemple dans un premier temps faire le tour des lycées qui ont des BTS, les terrains de sport, les églises, aller parler aux gens – avec le sweat bien identifiable des MEMO, ...”

Iwen ©Diocèse de Vannes

Galerie de photos