Les Exercices spirituels de Saint Ignace

Les Exercices Spirituels, de Saint Ignace sont  une expérience forte de Dieu dans un climat d’écoute de sa Parole en vue d’une conversion et d’un don toujours plus total au Christ et à l’Église » (art. 2).

« Proposer les Exercices Spirituels signifie inviter à une expérience de Dieu, de son amour, de sa beauté. Qui vit les Exercices de manière authentique fait l’expérience de l’attraction, de la beauté de Dieu et revient renouvelé, transfiguré à la vie ordinaire, au ministère, aux relations quotidiennes, en portant avec lui le parfum du Christ.

Les hommes et les femmes d’aujourd’hui ont besoin de rencontrer Dieu, de le connaître personnellement  « pas par ouï-dire » (cf. Jb 42, 5). Des lieux privilégiés pour une telle expérience spirituelle sont les Maisons de spiritualité qui offrent des espaces et des temps d’écoute intense de sa Parole dans le silence et dans la prière. Toutefois, n’oublions jamais que c’est le Saint-Esprit qui joue le premier rôle dans la vie spirituelle. Il soutient chacune de nos initiatives de bien et de prière.

Un  bon cours d’Exercices Spirituels contribue à renouveler chez ceux qui y participent l’adhésion inconditionnée au Christ, et aide à comprendre que la prière est le moyen irremplaçable d’union à Lui crucifié : pone me iuxta te ! (Pape Francois, mars 2014)


 

En ce Jubilé de la Miséricorde, les Exercices sont un lieu propice pour accueillir « la Miséricorde de Dieu qui transforme le cœur de l’homme et le fait expérimenter un amour fidèle qui rend capable d’être à son tour miséricordieux » (Pape François).

Témoignages

  • « Mon épouse m’annonce un jour : je pars faire une retraite ! Pourquoi pas… Une retraite en silence de St Ignace. Plus son départ approchait, plus elle était heureuse et moi plus je m’inquiétais de la gestion de la maison pendant cette semaine avec 5 enfants. La semaine s’est déroulée d’une manière très paisible et lorsque avec les enfants nous avons récupéré notre retraitante, nous avons constaté que soit elle avait avalé un élixir de jeunesse (de Ste Hildegarde), soit il s’était vraiment passé quelque chose !
    Au fil des jours, elle m’a subtilement proposé de m’inscrire pour la Semaine Sainte et à ma grande surprise, j’ai dit oui sans trop de résistance. Après tout, une semaine de silence, de formation, dans un beau cadre, rien de tel pour aborder le printemps en forme (mon épouse m’avait discrètement informé que les Sœurs donnaient une cuisine remarquable).  Au premier enseignement, le Père a commencé : « Qu’est-ce que 5 jours face à son éternité ? ». J’ai pris alors vraiment conscience de l’enjeu de cette semaine : une rencontre personnelle avec le Christ ! ».
  • « J’ai  bien aimé la mission des CPCR qui est l’évangélisation des hommes adultes. On parle souvent de la place des  femmes dans l’Église, de la formation des jeunes, mais on ne s’occupe guère des hommes. Pn suppose probablement qu’ils n’ont pas  besoin de formation et en fait peu d’hommes vont à la messe, ce qui montre qu’il y a un grand champ de mission. Et ces Exercices sont très propres pour donner ce goût de Dieu aux adultes. »
  •  Il y avait plusieurs années que je n’avais pas fait de retraite  personnelle; je suis arrivé un peu déprimé par les contraintes de ma vie familiale, et par ce que je vis au quotidien … et je repars « regonflé ». Je ressens que j’ai refait ma charpente… Dans notre monde, même avec la fréquentation des sacrements et la vie dans une famille chrétienne où l’on prie chaque jour, « notre sel s’affadit ».. «  La retraite m’a remis debout ; elle m’a fait revoir ce qui est essentiel dans ma foi chrétienne, notamment j’ai redécouvert la joie et la valeur de la souffrance.  C’est une remise en rail, dans la bonne voie”
  • Même si je suis né dans une famille catholique pratiquante, le Seigneur m’a donné dans cette retraite des grâces que je n’avais pas eu auparavant. J’ai compris que je n’étais pas seul et que beaucoup de souffrances que j’ai pu vivre c’est l’Amour qui me  les a données… Je suis plein d’espoir dans ce que le Seigneur va me donner encore. Dans la retraite il y a une méthode qui m’a aidé à découvrir  comment la Parole de Dieu est vie en moi
  • Dans la retraite vivre la confession a été très beau et très important pour moi dans le moment que je traversais. J’ai reçu un grand réconfort lors de cette retraite (comme dans la première)… Ce réconfort c’est le Christ. MERCI !