Lourdes 2020 : un pèlerinage avec Marie dans la grotte de notre coeur

Initialement prévu du 26 mai au 1er juin 2020, le pèlerinage annuel diocésain de Lourdes, qui réunit chaque année plus de 1000 pèlerins, est annulé cette année en raison de la pandémie liée au coronavirus.

Le service diocésain des pèlerinages propose cependant de suivre le pèlerinage, de chez soi, à travers les moyens aujourd’hui mis à notre disposition : l’audio et la vidéo diffusion.

©Photo KTO

C’est ainsi que chaque jour seront proposés : une prière méditée, un enseignement ou un témoignage, puis la messe en direct des studios RCF avec Monseigneur Centène, et le chapelet en direct de Lourdes. (voir détails ci-dessous).

François Labedie, directeur du service diocésain des pèlerinages, explique : “A la suite de Bernadette, qui disait : “tous les jours, en esprit, je vais à la grotte“, nous proposons un pèlerinage, non pas virtuel, mais bien un pèlerinage, une rencontre intime dans notre coeur, avec Marie, pour qu’elle intercède pour nous, pour chacun, auprès de son Fils Jésus.

Notre Dame de Lourdes nous demande de « lui faire la grâce de venir en pèlerinage », continue François Labedie. “Elle ne peut que nous inviter à la rejoindre dans la grotte intérieure de notre coeur. C’est là qu’elle nous attend.”

A Lourdes, un cierge représentera notre diocèse et les intentions de nos pèlerins à la Grotte.

Et pour être en communion fraternelle, la Prière à l’Immaculée Conception pour le pèlerinage spirituel est proposée :

La prière à l’Immaculée Conception

Notre-Dame de Lourdes,

Toi qui as manifesté à Bernadette ta présence
En disant simplement « Je suis l’Immaculée Conception »,
Donne-nous la grâce d’être présents auprès de toi
A la Grotte de Massabielle.

Nous ne pouvons nous y rendre aujourd’hui,
Mais en esprit nous sommes présents
Avec Bernadette et tous les pèlerins de Lourdes
Qui nous ont précédés.

Tu as donné naissance au Sauveur du monde,
Regarde avec tendresse notre monde en désarroi.

Ouvre en nous les chemins de l’espérance,
Guide-nous vers Celui qui est la Source vive,
Jésus, ton Fils, qui nous apprend à dire Notre-Père…

Le programme

Sur le thème : « Tous les jours je vais en esprit à la Grotte. J’y fais mon pèlerinage. »

8h45 : la prière du matin animée par le Père Pierre Brun-Le Gouest.
11h00 : un enseignement spirituel de 25 minutes.
15h00 : la messe célébrée par Monseigneur Raymond Centène.
15h30 : le chapelet en direct de Lourdes.

Chaque jour en direct sur RCF Sud Bretagne :https://rcf.fr/


VANNES : 90,2 Mhz
PLOËRMEL : 91,5 Mhz
PONTIVY : 87,8 Mhz
JOSSELIN : 105,2 Mhz
LORIENT : 102,8
Mhz GOURIN : 104,5Mhz

Et chaque jour un enseignement sur la chaîne du diocèse : https://www.youtube.com/user/diocesevannes

Suivez les explications en vidéo de François Labedie, directeur du service diocésain des pèlerinages :

Les intervenants

Mardi 26 mai : Monseigneur Raymond Centène
Mercredi 27 mai : Don Anne-Guillaume Vernaeckt, chapelain des sanctuaires de Lourdes
Jeudi 28 mai : Père Pierre Brun-Le Gouest, aumônier du secours catholique
Vendredi 29 mai : Père Adrien Collet, aumônier de l’hospitalité d’Arvor
Samedi 30 mai : Père Jean-François Audrain, curé de Pontivy

Retrouvez les enseignements vidéos :

Le fil rouge

Mardi 26 : venir à la grotte

S’ouvrir de sa soif

« Voulez-vous me faire la grâce de venir ici »

Nous voilà arrivés en pensée. Pèlerin de la première fois qui ne sait pas ce qu’il va trouver, ou amoureux de Lourdes adepte d’un pèlerinage qu’il connait bien, nous sommes là, malgré tout. Je suis là. Pourquoi ? Pour quoi ? En ce premier jour de pèlerinage virtuel, prenons le temps de nous rassembler intérieurement. Dégageons la surface de notre âme des amoncellements d’une vie éparpillée par les soucis voire les activités. Creusons la roche de nos cœurs pour rejoindre la source d’eau vive que le Seigneur y a déposée. En deçà de la boue qui macule nos âmes, renouons chacun avec notre soif la plus sûre, celle que Dieu peut et veut étancher, celle qui fit de Marie à Cana, l’interprète des secrètes aspirations humaines. Quel est mon désir, mon véritable désir, mon désir le plus profond ? Qu’ai-je à déposer aujourd’hui en pensée, dans l’humble confiance de la prière, au lieu de la soif et de l’eau jaillissante en vie éternelle ? Suis-je prêt enfin à laisser Dieu répondre à ma prière ?

Mercredi 27 : faire le premier pas

Déposer dans la miséricorde de Dieu ce qui obstrue ma source intérieure

« Allez à la source, boire et vous y laver »

Lourdes, lieu de la petitesse et de la tendresse. Bernadette. Marie. En ce lieu où nous nous rendons en pensée, rien qui ne puisse rester tout à fait superficiel. A toute plaie son onguent, à toute misère son remède, Dieu s’est fait ici par sa Mère le défenseur des pauvres, des pécheurs, des blessés et des malades. Pour que son Esprit puisse combattre pour moi, pour que la tendresse du Père puisse envelopper ma vie, il me faut d’abord accepter ma petitesse, ma misère, mon péché. Et laisser Dieu être le Dieu de ma vie, Sauveur et Seigneur. Comment puis-je accueillir des mains de Marie, la toute pure, l’œuvre qui exaucerait ma prière ? Dieu ne se préoccuperait-il que des corps ? Sainte Marie. Sainte Bernadette. L’eau qui désaltère est aussi celle qui lave et purifie. Avec simplicité et confiance, franchissons la distance qui nous sépare de lui. Où en suis-je donc de ma relation à Lui ? Suis-je en vérité avec Lui ? Que me faut-il déposer dans la miséricorde pour lui offrir ce « oui » qui comme pour Marie, comme pour Bernadette, m’ouvrira à la Vie ?

Jeudi 28 : regarder Jésus

Faire mémoire de ma relation au Christ et la renouveler

« Allez dire aux prêtres qu’on vienne ici en procession et qu’on y bâtisse une chapelle. »

Lourdes, lieu de grâce et de conversion. Le témoignage de vie des saints est en filigrane témoignage rendu au Christ. Le chemin emprunté par Bernadette à l’invitation de la Vierge Marie la conduit au Christ, à sa parole, à sa personne, à son mystère. Bernadette, Marie, Jésus-Christ. Tel est l’itinéraire spirituel qui nous est proposé en ce lieu de Lourdes où nous nous rendons par l’esprit. Contemplons Celui qui nous est donné par Marie comme à Bernadette comme lumière du monde, lumière sur l’Homme, lumière sur Dieu. Suivons et méditons son itinéraire terrestre, son témoignage rendu au Père dans l’Esprit, et son offrande d’amour pour notre relèvement. Dans son sillage l’itinéraire de vie d’une multitude de saints, connus ou anonymes, trouve sa place. L’amour naît de ce que l’on connaît. Connait-on Jésus-Christ autant qu’il nous connaît ? Qu’est-ce que la vie de Bernadette me dit de lui ? Quelle est ma connaissance de Jésus-Christ ? Qu’est-ce que m’inspire son témoignage ? Qui est-il pour moi ?

Vendredi 29 : dire ‘oui’

Donner son oui à la mission que Dieu me confie à travers mes pauvretés

« Elle me regardait comme une personne parle à une autre personne »

Lourdes, lieu de relèvement et de fraternité. En hâtant sa réception des premiers sacrements, la réconciliation et la communion eucharistique, puis en la conduisant à rejoindre les sœurs de la Charité de Nevers, au service des plus pauvres, la grâce faite à Bernadette à Lourdes lui fera trouver sa place dans l’Eglise et dans le monde. La jeune fille pauvre et analphabète qui vivait en marge du village et de la paroisse est devenue une intime du Seigneur et la sœur authentique des plus démunis. Elle a su accueillir Jésus dans vie, dans sa petitesse. Le suivant, et s’attachant fermement à lui, elle a trouvé ici-bas, moyennant son « oui » donné comme Marie, la place que le Père lui avait préparée dans l’œuvre du Salut. Sa misère fut le lieu même de son relèvement et de sa vocation. Quelles sont les blessures et les faiblesses que Dieu veut rejoindre en moi pour les transfigurer ? Quelles sont ces blessures et ces faiblesses qu’il m’invite à accueillir et par lesquelles il veut me faire porter du fruit parmi mes frères moyennant sa grâce ? Quels sont les pas que j’ai à faire à la suite du Christ ? Où me conduit-il ? Quelle transformation, quel engagement m’invite-t-il à prendre à l’endroit même de ma faiblesse pour le bien de mes frères ?

Samedi 30  mai : témoigner

Proclamer sa foi dans le Seigneur et faire connaître les grâces reçues

« Je ne suis pas chargée de vous le faire croire, je suis chargée de vous le dire »

Lourdes, lieu d’envoi en mission et au service. Des quatre coins de France puis du monde, des multitudes d’hommes et de femmes, de bien-portants et de malades, de riches ou de pauvres sont venus ici, à Lourdes – où nous sommes nous-mêmes en pensée ce matin, – pour se rapprocher de Dieu par Marie, avant de revenir chez eux, à leur vie, à leurs proches. Il n’est pas un lieu, en Europe, en Afrique, en Orient ou en Asie, où l’on ne trouve pas, dans la chapelle d’une église ou dans la niche d’une maison, une statue de la Vierge de Lourdes, une fiole d’eau de la source. Et moi ? Comment pourrais-je accueillir le témoignage de foi de Bernadette, méditer le courage avec lequel elle fut conduite à témoigner, sans rendre compte moi-même de l’Esperance qui est en moi ?  Avec quoi vais-je conclure ce pèlerinage aujourd’hui, en cette veille de Pentecôte ? Quelles sont les grâces que j’ai reçues au long de ce parcours radiodiffusé, les paroles qui m’ont le plus rejoints, De quelle façon puis-je témoigner à mon tour, chez moi, auprès de tous ceux que le Seigneur a placé sur ma route ? Comment puis-je à mon tour me mettre aussi au service des plus petits en cette période où l’entraide compte tant ?

Vous pouvez d’ores et déjà noter les dates du prochain pèlerinage diocésain à Lourdes :
du 25 au 31 mai 2021

Contacts informations par mail : pelerinages@diocese-vannes.fr