L’Eglise lutte contre les abus sexuels

Motu proprio “Vos estis lux mundi”

Le jeudi 9 mai 2019, le pape François a publié une lettre apostolique en forme de “Motu proprio” édictant de nouvelles procédures pour signaler les cas de harcèlement et de violence. Il introduit notamment l’obligation, pour les clercs et religieux, de signaler les abus et établit la procédure pour le signalement ou le déroulement de l’enquête.

« Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée » (Mt 5, 14). Notre Seigneur Jésus Christ appelle chaque fidèle à être un exemple lumineux de vertu, d’intégrité et de sainteté. Nous sommes tous, en effet, appelés à donner un témoignage concret de la foi au Christ dans notre vie et, en particulier, dans notre relation avec le prochain.

Les crimes d’abus sexuel offensent Notre Seigneur, causent des dommages physiques, psychologiques et spirituels aux victimes et portent atteinte à la communauté des fidèles. Pour que ces phénomènes, sous toutes leurs formes, ne se reproduisent plus, il faut une conversion continue et profonde des cœurs, attestée par des actions concrètes et efficaces qui impliquent chacun dans l’Eglise, si bien que la sainteté personnelle et l’engagement moral puissent contribuer à promouvoir la pleine crédibilité de l’annonce évangélique et l’efficacité de la mission de l’Eglise. Cela ne devient possible qu’avec la grâce de l’Esprit Saint répandu dans les cœurs, car nous devons toujours nous rappeler des paroles de Jésus : « En dehors de moi vous ne pouvez rien faire » (Jn 15, 5). Même si beaucoup a déjà été fait, nous devons continuer à apprendre des amères leçons du passé, pour regarder avec espérance vers l’avenir.

Les évêques de France se mobilisent

Suite aux rencontres entre des personnes victimes de pédophilie dans l’Eglise et les évêques, lors de l’assemblée plénière qui s’est déroulée du 3 au 8 novembre à Lourdes, les évêques se sont engagés dans une série de mesures.

Le point fort de celles-ci est la mise en place d’une commission indépendante, “pour faire la lumière sur les abus sexuels sur mineurs dans l’Eglise catholique depuis 1950, pour comprendre les raisons qui ont favorisé la manière dont ont été traitées ces affaires et pour faire des préconisations.” (communiqué CEF)

Des chantiers vont être réalisés d’ici la prochaine assemblée plénière du printemps 2019 : un  travail de mémoire et de recueil de récits des personnes victimes ; des rapports précis et réguliers de la lutte contre la pédophilie, dans la suite du travail de la commission permanente de lutte contre la pédophilie ; des programmes  de prévention dans les lieux de proximité comme les paroisses, en lien avec les victimes ; des gestes financiers envers celles-ci ; enfin, à l’égard des prêtres ayant été auteurs d’actes de pédophilie ou de prêtres présentant des fragilités, des mesures spécifiques d’accueil et d’accompagnement.

Nous sommes déterminés à lutter contre ce mal, avec l’aide et la vigilance de tous, en Eglise et dans la société, pour le bien de tous et parce que notre foi nous y engage.

Monseigneur Pontier, archevêque de Marseille, Président de la Conférence des évêques de France

La CEF a mis en ligne en juillet 2016 un site internet dédié à la lutte contre la pédophilie, avec des repères et des conseils https://luttercontrelapedophilie.catholique.fr

CONTACTER  le diocèse de Vannes en toute confidentialité ICI 

Accéder au dossier  sur la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise – CIASE

CONTACTER la CIASE

Lire la brochure “lutter contre la pédophilie, repères pour les éducateurs” publiée par la CEF en 2003, rééditée en 2010 puis en 2017

Lire le rapport de la CEF sur la lutte contre la pédophilie en date du 30 octobre 2018. Télécharger le rapport

Dans sa lettre au Peuple de Dieu (20 août 2018), le Pape François affirme :

Aujourd’hui nous avons à relever le défi en tant que peuple de Dieu d’assumer la douleur de nos frères blessés dans leur chair et dans leur esprit.