Qu’est-ce que le “monastère invisible” ?

Monastère invisible + mail

En réponse à l’appel du Seigneur : « Priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson », le Monastère Invisible est là pour soutenir, par la prière, les vocations sacerdotales et religieuses.

Un monastère invisible, comme son nom l’indique, n’habite nulle part sinon dans les cœurs.

C’est un monastère, car c’est une communauté de priants reliés par un même engagement. Il est invisible, car il n’a ni murs ni clocher.

Au titre de notre baptême, nous sommes tous responsables de l’éclosion de ces vocations. Dieu a voulu que toutes les vocations soient interdépendantes, qu’elles s’éclairent mutuellement, que l’une apporte à l’autre ce qu’elle n’a pas, et que chacun soit responsable d’appeler l’autre à devenir ce que Dieu l’appelle à être.

A vous, personnes malades ou prisonnières :

“La peine endurée avec patience devient en quelque sorte prière et aussi une source de richesse et de grâce.” Jean-Paul II – Vienne Autriche – le 11 septembre 1983.

Comment participer ?

Pour participer au Monastère Invisible, il s’agit de s’engager pendant un an (grâce au bulletin ci-joint) à prier chaque semaine pour les vocations en récitant la prière du Monastère Invisible (qui vous sera adressée).

Pour soutenir votre prière et tisser ce lien invisible entre nous, le Service des Vocations prépare et envoie chaque mois un bulletin de liaison mensuel.

Contact

monastere.invisible56@gmail.com