Témoignage de Lucie, bénévole à la maison du pèlerin, sanctuaire de Josselin

Lucie, bénévole

La Maison du Pèlerin, au Sanctuaire de Notre Dame du Roncier à Josselin, a été bénie le 8 septembre dernier par Son Eminence le cardinal Sarah, lors du Grand Pardon. Elle propose une permanence d’accueil, d’écoute et d’information tenue par des bénévoles. Lucie, l’une d’entre eux, explique et témoigne :

“Pour moi, c’était l’inconnu, mais j’y croyais et j’attendais l’ouverture de cette maison avec impatience, car le Seigneur, et surtout Marie, m’offrent ainsi une très belle occasion de vivre quelque chose de fort, de partager la foi qui m’anime…

Aujourd’hui, je rends grâce à Dieu pour cette maison car certaines personnes repartent avec plein d’espérance. Je crois que c’est toujours d’actualité de parler de Notre Dame, car il y a une grande dévotion à Marie dans le pays de Josselin et au-delà… une grande piété populaire.

La maison du Pèlerin est un de lieu de passage et d’échange pour les
touristes et les pèlerins. Les habitants de la cité sont surpris des belles choses qui se vivent au sanctuaire. Nous sommes aussi un lieu que l’on pourrait nommer “Office de Tourisme du sanctuaire” ! C’est un lieu de vie très accueillant, bien situé, avec vue sur le parvis de la Basilique qui porte bien son nom de place Notre Dame.

A l’intérieur, il y a une exposition sur l’origine du pardon, la découverte de la statue, une vidéo qui retrace l’hier et l’aujourd’hui du Grand Pardon, et tout ce qui se vit tout au long de l’année au sanctuaire,… On y trouve des infos, des tracts sur le chemin du pèlerin, et des randonnées au départ de chapelle vers le Sanctuaire. Le rendez vous pour le départ de la marche se fait devant la maison, et à l’arrivée, ils peuvent se désaltérer et faire une pause également !

A la Maison du pèlerin, on peut écrire des intentions de prières qui seront déposées à la chapelle Notre-Dame. C’est un lieu de rencontre entre
Josselinais qui ne se connaissent pas, et qui échangent. C’est agréable de les
entendre dire « il faut venir ici pour se rencontrer ! » et leur conversation
continue sur le trottoir. C’est important d’être à l’écoute, tout en restant
discret. Certaines personnes ont besoin de parler. Nous sommes des relais
car après leur visite à la basilique, nous prenons du temps pour répondre
simplement à leurs questions.

Le sanctuaire de NDR prend de l’ampleur, c’est vraiment un succès. Tout cela, grâce au Père François Marbaud, recteur du lieu, à Yannick Rault, chargé de l’accueil au sanctuaire, ainsi qu’aux bénévoles qui se relaient. Ils forment une équipe de terrain qui se donne sans compter pour accueillir les pèlerins et les touristes de passage à Josselin. Beaucoup de personnes disent qu’auparavant çà manquait ici. De jours en jours, cette maison du
Pèlerin est un lieu de visite très animé, fraternel et spirituel où il fait bon venir.

C’est un bonheur de voir les gens heureux quand ils repartent, et de les entendre remercier pour ce qu’ils viennent de vivre ou de découvrir dans ce sanctuaire marial.”